Actualités

    Selon un communiqué de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) de novembre 2019, le Cameroun pourrait prochainement adhérer à l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique (ACA).

     

    ATI ACA

    Une adhésion qui se ferait par le biais d’un financement de la BEI. Cette dernière pourrait prendre en charge les participations financières de trois nouveaux membres : le Cameroun, le Niger et le Togo.

    Devenir membre de l’ACA permettrait au Cameroun de bénéficier d’un accroissement des investissements dans des secteurs économiques clés tels que l’agriculture, l’énergie, la production manufacturière et la santé. L’une des missions de l’ACA est d’assurer les risques politiques pour favoriser le financement des investissements dans les pays membres.

    En plus du Cameroun, du Niger et de Togo, l’Agence prévoit dans un futur proche de faire adhérer à son bureau régional de Cotonou (Bénin) le Gabon, le Nigéria, le Mali et le Sénégal. Ces derniers rejoindraient le Bénin, la Côte d’Ivoire et le Ghana.